24.1 C
Rabat
mardi, septembre 28, 2021
spot_img

Report de la rentrée scolaire. Le paiement des frais de scolarité de septembre reporté à octobre

Le ministère de l’Education nationale a décalé la rentrée scolaire effective au vendredi 1er octobre 2021 dans l’ensemble des établissements scolaires et universitaires, les centres de formation professionnelle et les établissements d’enseignement traditionnel dans les secteurs aussi bien privé que public, ainsi que dans les écoles des missions étrangères. Quid des frais de scolarité du mois de septembre ?


Depuis l’annonce hier lundi 6 septembre du report de la rentrée scolaire, des parents d’élèves des écoles privées se demandent s’ils seront obligés de s’acquitter du paiement du mois de septembre pendant que d’autres ayant déjà payé s’interrogent sur la possibilité de reporter cette échéance à octobre.

Selon une source proche du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, « la réponse est évidente : ça sera reporté à octobre pour les parents ayant déjà payé le mois de septembre ».

Quoi qu’il en soit, tout cela devrait être annoncé officiellement. Selon Noureddine Akkouri, Président de la Fédération nationale des associations des parents d’élèves (FNAPEM), une réunion est prévue aujourd’hui à 14 heures entre le ministre de tutelle et les associations des parents d’élèves pour mettre la lumière sur les frais de scolarité.

Une autre rencontre aura lieu également au courant de l’après-midi entre la tutelle et les représentants des écoles privées.

Lire aussi | Nouveau report de la rentrée scolaire et universitaire

Pour rappel, le ministère de l’Éducation nationale a reporté la rentrée scolaire effective au titre de l’année scolaire 2021-2022 au vendredi 1er octobre 2021 dans l’ensemble des établissements scolaires et universitaires, les centres de formation professionnelle et les établissements d’enseignement traditionnel dans les secteurs aussi bien privé que public, ainsi que dans les écoles des missions étrangères, cela compte tenu de l’amélioration de la situation épidémiologique pays et de la nécessité de préserver les acquis réalisés dans le combat contre la pandémie de Covid 19, et de veille à maintenir la courbe descendante des cas d’infection.

Autres raisons invoquées par la tutelle :  le bon déroulement de la campagne nationale de vaccination en général et de la tranche d’âge des 12-17 ans ainsi celles des 18 ans et plus, en particulier, l’objectif visant à généraliser l’accès à la vaccination de tous les élèves ciblés par cette opération, qui ouvre la voie à la réalisation de l’immunité collective, la nécessaire protection de la santé et de la sécurité des élèves, ainsi que des cadres pédagogiques et administratifs et tous ceux qui fréquentent les établissements scolaires, universitaires et de formation, la nécessité d’éviter toute détérioration de la situation épidémique à travers l’apparition de foyers du virus au sein d’établissements d’éducation et de formation. 

Pour le ministère, « ce report permettra de réunir les conditions appropriées pour l’adoption du mode de l’enseignement présentiel pour tous les élèves, les étudiants et les stagiaires de formation  professionnelle, en consécration du principe d’équité et d’égalité des chances.

Lire aussi | Elections 2021 au Maroc. Voici la liste des principaux candidats à Laâyoune

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
2,957FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles