23.4 C
Rabat
samedi, octobre 16, 2021
spot_img

Le Matin – Marathon des sables : Mohammed El Morabity enchaîne une deuxième victoire d’étape

Course d’endurance


A.R.

A.R.,




Mohammed El Morabity franchissant la ligne d’arrivée de la troisième étape du Marathon des sables.

Mohammed El Morabity franchissant la ligne d’arrivée de la troisième étape du Marathon des sables.

Après avoir remporté la deuxième étape du Marathon des sables, Mohammed El Morabity a enchaîné, mardi, avec la troisième étape entre Kourci Dial Zaid et Jebel El Mraier (37,1 km) avec un chrono de 3 h 11 min 27 s. Son frère aîné, Rachid, a, lui, terminé deuxième avec un chrono de 3 h 14 min 8 s, devant un autre marocain, Aziz Yachou (3 h 14 min 10 s).

Malgré la vive émotion suscitée par le décès d’un participant, lundi, des suites d’une crise cardiaque, la compétition a repris de plus belle, mardi, sur le Marathon des sables à l’occasion de la troisième étape. Reliant Kourci Dial Zaid à Jebel El Mraier sur une distance de 37,1 km, cette troisième étape à une nouvelle fois été dominée par les frères El Morabity. Mohammed El Morabity, qui avait décroché une belle victoire lors de la seconde étape du marathon, a enchaîné, mardi, en terminant les 37,1 km de l’étape en tête avec un chrono de 3 h 11 min 27 s. Son frère aîné, Rachid, est, lui, arrivée deuxième avec un temps de 3 h 14 min 8 s. La troisième place de cette étape est revenue à un autre marocain, Aziz Yachou, qui a franchi la ligne d’arrivée avec un chrono de 3 h 14 min 10 s.

Dans une déclaration aux médias après la fin de la troisième étape, Mohammed El Morabity a estimé que «le parcours était plus accessible que celui d’hier, car les participants ont dû faire face à 13 km de dunes». Un avis partagé par son frère aîné Rachid, qui a affirmé que le parcours de la troisième étape était moins contraignant que celui de la seconde au niveau des surfaces de course. Chez les dames, la Marocaine Aziza Raji continue de dominer les débats, avec une troisième victoire d’étape décrochée mardi. Raji a terminé en tête avec un chrono de 4 h 41 min 29 s devant la Française Aïcha Amrani (4 h 50 min 51 s) et la japonaise Tamomi (4 h 58 min 58 s). L’étape la plus longue du marathon s’est tenue mercredi et devait déterminer le gagnant de cette 35e édition. 

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
2,981FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles