21.2 C
Rabat
samedi, octobre 23, 2021
spot_img

Fuite des sportifs : L’hémorragie se poursuit en l’absence de débat sur ce fléau

Volleyball


A.I.

A.I.,




Après sa défaite face à l’Argentine sur le score de trois sets à zéro, la sélection nationale a perdu sur le même score face à la Belgique lors du second match.

Après sa défaite face à l’Argentine sur le score de trois sets à zéro, la sélection nationale a perdu sur le même score face à la Belgique lors du second match.

Coup dur pour l’image de sport national. Arrivés en Italie pour participer au championnat du monde U21 de volleyball, trois volleyeurs de la sélection nationale ont disparu dans la nature. Un acte condamné par la Fédération Royale marocaine de volleyball via un communiqué posté sur son site Internet. Ce nouvel épisode de «hrig» relance le débat sur la situation sociale des sportifs marocains. Pis encore, la tâche des fédérations sportives pour l’obtention des visas se complique.

Après les boxeurs, les taekwondoïstes, les footballeurs, les lutteurs et j’en passe, c’est au tour des volleyeurs de prendre la fuite à l’étranger. Arrivés en Italie pour participer aux championnats du monde U21 avec la sélection nationale, trois volleyeurs marocains ont préféré prendre la fuite. Les 3 «haraga» sont Noureddine Khayati, Sofiane Dkhissi et Abdallah Sadiq. Selon les informations émanant de la délégation marocaine, les trois sportifs ont profité du moment où les membres de la délégation marocaines récupéraient leurs bagages pour se volatiliser, provoquant une onde de choc au sein des membres de la sélection nationale. Cette dernière a fait la Une de la presse internationale suite à ce fait divers puisqu’elle s’est présentée avec 9 joueurs sur la feuille du match au lieu de 12 lors de son match face à l’Argentine. Une rencontre perdue par trois sets à zéro.


Les Marocains ont également perdu le second match face  la Belgique sur le même score de trois sets à zéro. Secouée par cette nouvelle, la Fédération Royale marocaine de volleyball a condamné cet acte. Dans son communiqué, la Fédération assure que la délégation a pris contact avec l’ambassade marocaine à Rome pour lui faire part de la fuite de trois volleyeurs en lui fournissant l’ensemble des renseignements sur chaque individu afin qu’elle prenne les mesures nécessaires.

Absence de débat sur ce fléau


Le «Hrig» des sportifs marocains ne date pas d’aujourd’hui. C’est un phénomène vieux de plus de vingt ans. Mais le plus étonnant, c’est l’absence de débat sur ce fléau qui porte atteinte à l’image du sport national pour essayer d’en comprendre les raisons. Certes, il y a la situation sociale précaire des sportifs, mais pas que, et il serait réducteur de ramener ce problème à une seul cause. En attendant d’ouvrir un débat sérieux, on ne serait pas surpris si on assistait à d’autres fuites. Cela nuit au sport marocain et complique la tâche des fédérations marocaines pour l’obtention de visas pour participer aux compétitions internationales. 

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
2,989FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles