18.7 C
Rabat
samedi, octobre 16, 2021
spot_img

Qui sont les nouveaux ministres ? – Medias24

Le nouveau gouvernement nommé ce jeudi 7 octobre par le Roi Mohammed VI compte 24 ministres dont plusieurs nouvelles figures. Biographies Express.

,

Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du développement durable:

Membre de la Commission spéciale sur le modèle de développement, experte internationale en stratégie énergétique et durabilité. Économiste en Chef, elle est également directrice de la Stratégie, de l’économie et de la durabilité à l’APICORP (Arab Petroleum Investment Corp) et présidente de l’Arab Energy Club.

 Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.

Ancien Président de l’Université Cadi Ayyad à Marrakech, professeur des Universités à l’Université de Technologie de Belfort Montbéliard (UTBM) – France.

Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences. 

Doyen et directeur général de la business School de l’école nationale des ponts et chaussées pour l’Afrique. CEO d’une boîte de conseil en stratégies d’innovation et design thinking. Expert retenu par la commission du Nouveau modèle de Développement. Ancien collaborateur de Driss Jettou et Chakib Benmoussa dès l’âge de 24 ans. Ancien député.

 Ghita Mezzour, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Transition numérique et de la réforme administrative

Professeure associée à la faculté d’informatique et logistique de l’Université Internationale de Rabat et directeur-adjoint du TICLab. Elle pilote des projets financés par l’USAID et l’OTAN autour de l’employabilité des jeunes et la Threat Intelligence. Titulaire d’un doctorat de Carnegie Mellon University des départements « Génie Electrique et Informatique » et « Societal Computing ».

Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Secrétaire Général du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime. Il est ingénieur d’Etat en agronomie, titulaire d’un Doctorat d’Etat en sciences agronomiques et d’un PhD de l’Université du Minnesota (USA). Il a également occupé le poste de directeur général de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II.

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire.

Ingénieure diplômée de l’Ecole nationale supérieure de techniques avancées de Paris, elle a une carrière de plus de 20 ans dans le marketing et la gestion end-to-end de grands projets de dimension multinationale. Elle a été commissaire de la participation marocaine à l’Expo Milano 2015, et directrice du Festival Timitar.

Aaouatif Hayar, ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille.

Présidente de l’Université Hassan II de Casablanca et experte internationale en Smart Cities. Elle est membre senior de l’IEEE, présidente du projet Casablanca IEEE Core Smart City, co-fondateur d’E-madina.

 Mohamed Mehdi Bensaid, ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication.

Titulaire d’une licence en droit pénal de l’Université de Toulouse I et d’un Master en géopolitique de l’IRIS SUP’, il est membre du bureau politique du PAM et co-fondateur de Neo-Motors. Elu député de la circonscription de Rabat-Océan, il était président de la commission des Affaires étrangères au Parlement.

Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la Logistique.

Directeur général de Marsa Maroc. Il est diplômé des ponts et chaussées, il a commencé sa carrière comme auditeur à  paris.
Il quitte le privé pour rejoindre l’administration. Il a travaillé au ministère de l’équipement comme directeur des programmes et des études.

 

Nabila Rmili, ministre de la Santé et de la Protection sociale.

Médecin de formation et titulaire d’un doctorat en médecine générale de la faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca. Elle était directrice régionale de santé à Casablanca-Settat.

Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce.

Ingénieur de l’Ecole polytechnique de Zurich. Il était directeur du cabinet du ministre sortant Moulay Hafid Elalalmy. M. Mezzour est membre de bureau exécutif de l’Alliance des économistes istiqlaliens.

Fatima Ezzahra El Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville.

Avocate et présidente du Conseil national du PAM. Elle a été élue maire de Marrakech à deux reprises.

Chakib Benmoussa, ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports.

Titulaire des diplômes d’ingénieur de l’Ecole Polytechnique de Paris (1979) et de l’Ecole nationale des ponts et chaussées-Paris (1981) et d’un « Master of Science » du Massachussetts Institute of Technology-USA (1983). Président de la Commission chargée du nouveau modèle de développement et ancien président du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Abdellatif Ouahbi, Ministre de la Justice.

Avocat au barreau de Rabat, il a été élu, en février 2020, secrétaire général du PAM.

Faouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget.

Président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), il a rejoint l’inspection des Finances en 1996 après des études d’ingénieur en agronomie.

 Nizar Baraka, ministre de l’Equipement et de l’Eau

Ancien ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales du gouvernement El Fassi entre 2007 et 2011 et ministre de l’Économie et des finances du gouvernement Benkirane avant la sortie de l’Istiqlal de la majorité en juillet 2013. Il a été président du Conseil économique, social et environnemental d’août 2013 à décembre 2018.

Mustapha Baitas, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement.

Titulaire d’une Licence en Droit cycle de l’ENA de Rabat, il a été conseiller parlementaire auprès du ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime.

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur

Lauréat de l’École polytechnique de Paris et de l’École nationale des ponts et chaussées, M. Laftit a été nommé auparavant Wali de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer, gouverneur de la préfecture de Rabat.

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger

Titulaire d’une licence en droit public et diplômé des études supérieures en droit international public de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat, M. Bourita est un pur produit du département des Affaires étrangères où il enchaîne divers postes de responsabilité.

Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques.

Titulaire d’une licence es-Lettres (option histoire) de la Faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat, il est président de la Fondation de la Mosquée Hassan II de Casablanca.

Abdellatif Loudiyi, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale

M. Loudiyi a occupé plusieurs postes de responsabilité dans diverses administrations publiques, notamment au ministère des Finances.

Mohamed Hajoui, Secrétaire général du gouvernement.

Titulaire d’un doctorat en droit, il a aussi été secrétaire général de la Primature et membre du comité directeur du « Rapport du cinquantenaire ».

Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques.

Diplômé de l’université Paris Dauphine et de Paris XI Orsay et fondateur de Valyans en 2005, M. Jazouli compte à son actif une carrière de 14 ans d’expérience dans des cabinets conseil internationaux, dont Ernest & Young.

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
2,981FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles