21.2 C
Rabat
vendredi, octobre 22, 2021
spot_img

L’opération de vaccination des élèves se poursuivra en parallèle avec les cours (responsable)

La décision d’opter pour l’enseignement en présentiel dans les écoles et universités a été prise sur la base essentiellement de l’amélioration de la situation épidémiologique liée à la pandémie du Covid-19 et l’avancement de l’opération de vaccination, a indiqué le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Aderdour.

L’avancement réalisé dans l’opération de vaccination des 12-17 ans a été derrière l’adoption de l’enseignement en présentiel dans tous les cycles et niveaux d’enseignement, avec un nombre d’élèves vaccinés ayant dépassé 65% au niveau national, en plus de l’amélioration de la situation épidémiologique avec la baisse du nombre de décès et de contaminations, a souligné Aderdour qui était l’invité, vendredi, de l’émission matinale de la Radio d’information marocaine « RIM Radio ».

Le ministère a œuvré depuis l’année dernière à évaluer l’expérience de l’enseignement à distance en temps de Covid pendant deux saisons scolaires, et il en ressort que ce mode n’a pas atteint tous les objectifs souhaités, ce qui a exigé de revenir à l’enseignement en présentiel, a-t-il poursuivi, soulignant la nécessité que l’opération d’apprentissage se fasse directement avec l’enseignant.

L’opération d’apprentissage est un processus social interactif dans lequel les relations éducatives entre l’enseignant et l’étudiant jouent un rôle primordial, comme l’ont démontré des expériences internationales qui ont prouvé que l’enseignement à distance peut être adopté dans l’enseignement supérieur mais n’est pas bénéfique dans l’enseignement scolaire, a souligné Aderdour.

Pour lui, l’adoption de l’enseignement en présentiel cette saison est une « grande aventure » dont la réussite demeure tributaire du respect des mesures et du protocole sanitaires en vigueur et de la poursuite de l’opération de vaccination et ce, afin d’assurer la pérennité de ce mode ainsi qu’une rentrée scolaire saine.

Il n’a pas cependant exclu de suspendre l’enseignement en présentiel et d’opter pour le distanciel en cas d’apparition de foyers épidémiques au sein des établissements scolaires.

Par ailleurs, le responsable académique a salué l’adhésion des parents à l’opération de vaccination des élèves de 12-18 ans, qui a connu un franc succès et constitue une « fierté » et une « grande réalisation » pour le Royaume, premier pays africain à lancer la vaccination de cette tranche d’âge après celle de plus de 18 ans.

L’opération de vaccination se poursuivra, en parallèle avec les cours, dans les centres aménagés au sein des établissements scolaires publics, mais aussi dans les unités mobiles dans le monde rural, a-t-il ajouté, faisant état de l’ouverture de plus de 100 centres de vaccination au niveau de la région Rabat-Salé-Kénitra. Les élèves vaccinés recevront à leur tour le pass-vaccinal après la deuxième dose, un document qui leur permettra de se déplacer et de voyager, a-t-il expliqué.

En ce qui concerne les élèves qui n’ont pas été vaccinés à cause de maladies, Aderdour a indiqué que leur vaccination est reportée jusqu’à la publication de nouvelles recommandations par les parties compétentes, précisant qu’ils pourront toutefois suivre les cours en présentiel.

Exhortant les parents et les tuteurs d’élèves à veiller à la vaccination de leurs enfants et à respecter la date de la deuxième dose, il a tenu à dissiper les craintes de certains parents vis-à-vis de la vaccination, qui sont sans fondement en raison de la rareté des cas ayant développé des réactions, a-t-il assuré.

D’autre part, Aderdour a expliqué que l’année scolaire, qui a débuté vendredi et a permis à près de 11 millions d’élèves et d’étudiants de regagner les bancs de l’école, est caractérisée par plusieurs nouveautés, dont l’adoption des contrôles continus au sein des établissements scolaires et des examens de classe et de certification, outre la réorganisation de la relation avec les associations des parents et tuteurs d’élèves, la poursuite de la mise en œuvre du programme scolaire primaire, le renforcement des langues et des compétences et l’amélioration de la qualité des programmes.

AA.N

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
2,988FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles