21.2 C
Rabat
samedi, octobre 23, 2021
spot_img

Gouvernement Akhannouch: des ministres reconduits et de nouveaux profils

Le nouveau gouvernement nommé, ce jeudi, par le roi Mohammed VI compte plusieurs noms qui ont été reconduits, soit en gardant le même portefeuille, soit en changeant de département.

Dirigé par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch, le nouveau cabinet regroupe notamment 7 femmes et 7 ministres reconduits, qui ont fait preuve de compétence et de beaucoup d’efficacité dans l’exercice de leurs fonctions.

Selon la composition du nouveau gouvernement, Abdelouafi Laftit, Nasser Bourita, Ahmed Toufiq, Mohamed Hajoui et Abdellatif Loudiyi ont été reconduits respectivement à la tête des départements de l’Intérieur, des Affaires étrangères, des Habous et des affaires islamiques, du secrétariat général du gouvernement et de l’administration de la défense nationale. Un fait qui s’inscrit dans le droit fil de la continuité de la mise en œuvre des politiques stratégiques du pays.

En tête des noms qui ont changé de portefeuilles, il y a lieu de citer Nadia Fettah Alaoui qui s’est vue confier le ministère de l’Économie et des finances, après avoir dirigé le département du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale dans l’ancien gouvernement. Cette diplômée de l’École de commerce HEC Paris, qui avait entamé sa carrière en 1997 en tant que consultante chez Arthur Andersen, sera ainsi la première femme à occuper le poste d’argentier du Royaume, une première dans l’histoire des gouvernements marocains.

On trouve aussi Mohcine Jazouli, qui occupait le poste de ministre délégué chargé de la Coopération africaine, avant d’être nommé ministre délégué chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques.

La composition fait, par ailleurs, ressortir des noms qui font leur retour au sein de l’Exécutif. Il s’agit de Nizar Baraka, qui était ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales entre 2007 et 2011 et ministre de l’Économie et des Finances dans le gouvernement Benkirane avant la sortie du Parti de l’Istiqlal de la majorité en juillet 2013. Il a été chargé de diriger le portefeuille de l’Équipement et de l’Eau.

Pour sa part, Chakib Benmoussa a été nommé ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports. Il était à la tête du département de l’Intérieur à la suite d’un remaniement du gouvernement Driss Jettou en 2006, avant d’être reconduit dans ses fonctions le 15 octobre 2007, dans le gouvernement Abbas El Fassi, jusqu’au 4 janvier 2010.

LC

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
2,989FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles