13.3 C
Rabat
samedi, octobre 23, 2021
spot_img

Un soldat français tué au combat au Mali

Un soldat français a été tué au combat au Mali vendredi matin, a annoncé la présidence française dans la soirée.

Le caporal-chef Maxime Blasco, du 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces (Isère), est mort au combat « contre un groupe armé terroriste ». Il avait reçu en juin la médaille militaire « pour la valeur exceptionnelle de ses services », a précisé l’Elysée dans un communiqué.

Le président Emmanuel Macron, qui a appris avec « une vice émotion » le décès de ce soldat, « tient à saluer le courage des militaires français engagés au Sahel » et « réaffirme la détermination de la France dans son combat contre le terrorisme », a ajouté l’Elysée.

Selon les médias locaux, ce décès porte à 52 le nombre de soldats français tués au Sahel depuis 2013 dans les opérations Serval puis Barkhane.

Le 2 janvier, deux soldats dont une femme, avaient été tués dans leur véhicule blindé léger (VBL) par un « engin explosif improvisé », lors d’une mission de reconnaissance et de renseignement.

Cinq jours avant, trois autres soldats français avaient été victimes eux aussi d’une bombe artisanale.

Ces deux attaques mortelles avaient été revendiquées par un groupe, le GSIM, affilié à Al-Qaïda.

AJ

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
2,989FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles