14.5 C
Rabat
dimanche, octobre 24, 2021
spot_img

Chasseurs marocains, ceci vous concerne

Le coup d’envoi officiel de la saison de chasse 2021-2022 dans les différentes régions du Royaume sera donné le dimanche 3 octobre, a annoncé samedi le Département des Eaux et Forêts.

Afin d’assurer le bon déroulement de cette saison de chasse, le Département des Eaux et Forêts a pris un ensemble de mesures, notamment l’établissement et le renouvellement des contrats d’amodiation au profit des associations et les sociétés de chasse touristique, la mise en place de la réglementation régissant l’exercice de la chasse, indique un communiqué du département.

D’autres mesures concernent la mobilisation des unités de gestion pour la vérification et le rétablissement du nouveau jeu de réserve et la publication sur le site web du département des cartes des territoires amodiés, ouverts ou fermés à la chasse, ajoute la même source.

Environ 80.000 chasseurs exercent cette activité au Maroc et plus de 1.215 associations disposent d’amodiation de chasse sur une superficie de plus de 3 millions d’hectares, rappelle le communiqué, notant que ces espaces font l’objet d’investissements en matière d’aménagements cynégétiques, de lutte contre le braconnage et de repeuplement en gibier.

Au cours de cette année, 290 contrats d’amodiation ont été conclus dont 80 nouveaux et 210 contrats renouvelés au profit des associations et sociétés de chasse, sur une superficie d’environ 400.000 hectares, relève le département.

La saison 2021-2022 est caractérisée par la mise en réserve de nouveaux territoires où la chasse sera fermée pendant la période 2021-2024, sur une superficie d’environ 13 millions d’hectares pour permettre la reconstitution du gibier.

D’autres territoires sont ouverts à la chasse après une durée de fermeture de 3 ans. La délimitation de ces réserves ainsi que celle des amodiations de chasse est consultable sur le site web du Département des Eaux et Forêts.

S’agissant de la régulation de certaines espèces devenues nuisibles, poursuit le communiqué, cette saison est marquée par la mise en œuvre, pour la 2ème année consécutive, du nouveau système de maitrise des populations de sanglier, basé sur la programmation préventive des opérations de régulation.

Cette nouvelle procédure, instituée par arrêté ministériel, a pour objectif d’éviter les lenteurs administratives qui peuvent affecter l’efficacité des opérations de régulation. En effet, les chasseurs intéressés par la régulation du sanglier ne sont plus appelés à obtenir des autorisations auprès des Directions provinciales des Eaux et Forêts, mais sont amenés à faire des déclarations en ligne via une application web préparée à cet effet.

Le département note, par ailleurs, que durant la saison 2020-2021, le nombre d’opération de régulation du sanglier réalisées s’élève à 1498, durant lesquelles près de 7.600 sangliers ont été abattus. Le programme de cette année a identifié 360 points noirs à travers le territoire national et prévoit la réalisation de 1600 opérations.

Compte tenu de la situation sanitaire actuelle liée au Covid-19, le Département des Eaux et Forêts appel tous les chasseurs à respecter les mesures sanitaires dictées par les autorités compétentes. Un guide pratique de la chasse dans le contexte du Covid-19 est publié par le département et peut être téléchargé au niveau du site web du Département, conclut le communiqué.

BS

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

0FansLike
2,990FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Latest Articles